Chauffage urbain : Généralités

Les principaux atouts des réseaux de chaleur 

 

 

Les réseaux de chaleur ont pour objectifs :

  • La maîtrise des coûts énergétiques,
  • Le développement d'un mix énergétique,
  • La suppression des rejets atmosphériques anarchiques,
  • La préservation de l’environnement sur le plan esthétique.

Les différentes technologies employées permettent également d’exploiter les déchets ménagers, de récupérer la chaleur industrielle ou de produire simultanément de l’électricité (cogénération).

Quelques chiffres

En France, 450 réseaux urbains, chauffent 6 millions d'habitants dans leur vie quotidienne, au travail ou dans leurs loisirs, et ceci dans environ 350 villes.
Cela représente plus de 10 000 kilomètres de canalisations alimentées par plus de 20 GW, soit 6 % de l’énergie consommée en France par le chauffage.

Un peu d’histoire

Les premiers réseaux ont été créés dans les années trente. Cependant, c’est après le choc pétrolier de 1974 que l’État a encouragé le développement de ces systèmes avant de connaitre un nouvel essor avec le Grenelle de l'environnement et le débat sur la transition énergétique.

Comment cela fonctionne ?

© Via Sèva