Atouts du réseau urbain pour les usagers

Atouts du réseau urbain pour les usagers

 

 

La grande diversité des sources d’énergie (gaz, fuel, charbon, incinération des ordures ménagères, biomasse, cogénération, géothermie, …) permet de choisir les combinaisons d’énergie les plus performantes et les moins onéreuses au fil du temps.

Le réseau de chaleur fait appel à des techniques très performantes qui permettent à la fois la modularité et l’optimisation des rendements. De plus, l’énergie est produite à proximité des points de consommation et limite donc les pertes de distribution.

Moins d’entretien pour les abonnés

La perrenité des installations conçues pour une durée de vie de 30 ans sans baisse de rendement offre moins d'entretien aux abonnées (offices HLM, syndics d'immeubles, collectivités locales, etc.). L'exploitation et la maintenance de la chaufferie, du réseau et de la partie "primaire" des sous-stations révèle de la responsabilité du délégataire (disponible 24h/24 et 7j/7). 
L’abonné n’a pas de chaudière ni de cheminée, il lui reste à gérer le système de distribution interne du chauffage et de l’eau chaude sanitaire du bâtiment.

Peu d’encombrement et plus de sécurité

En comparaison à une chaufferie locale collective qui nécessite cheminée, chaudière et stockage de combustible dans les immeubles, le raccordement au réseau du chauffage urbain nécessite uniquement la création d'un local de livraison par immeuble ou pas groupe d'immeubles. 

Les risques liés à la combustion sont alors évités.

Le réseau de canalisation qui achemine la chaleur jusqu'aux sous-stations est soumis à la règlementation d’un organisme de contrôle régional la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l'Aménagement et du Logement).

Au sein des logements, la fourniture de chaleur s’effectue par l’intermédiaire de radiateurs ou panneaux de sol.